Mise en garde contre les sites et leurs offres de rachat de crédit

Quand les emprunteurs ont du mal à rembourser leurs dettes, ils souscrivent à un rachat crédit. Or, toutes les offres proposées sur les sites internet ne sont pas fiables. En effet, cette option est fortement séduisante pour pallier les problèmes d’argent auprès des ménages modestes. Toutefois, la DGCCRF tient à mettre en garde les internautes contre certains sites malhonnêtes qui proposent ce type d’opération.

Des propositions douteuses

La Direction Générale des Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes plus connu sous le sigle DGCCRF a mené une enquête auprès des établissements prêteurs concernant leurs services de rachat de crédit.

credit-dossier-300x199Les résultats leur semblent incohérents étant donné que le rachat de crédit permet de rassembler en un seul contrat d’emprunt plusieurs prêts et crédits. De cette façon, le client bénéficie d’un taux révisé à la baisse ainsi qu’un délai de remboursement prolongé.

Selon la DGCCRF, la moitié des sites de rachat de crédit proposent des prestations douteuses. Elle s’est servi du Centre de Surveillance de Commerce Électronique pour suivre de près les pratiques de quelques 249 prestataires opérant le secteur du rachat de crédit. Résultat : une société sur deux ne respecte pas les lois en vigueur, soit, 49,8% d’entre-elles. Dans le cadre de la répression des fraudes, elle était contrainte d’émettre 120 avertissements, d’appliquer une injonction et d’établir 3 procès-verbaux.

Le manque d’information à l’origine du problème

La ruée vers le rachat de crédit résulte d’un manque d’information sur le produit en question bien qu’il recèle de nombreux avantages pour le souscripteur. En fait, les sites ne trompent pas intentionnellement sa clientèle du fait que la majorité des sociétés méconnaisse les textes qui régissent la pratique.

?????????

En revanche, il existe des sites qui réalisent vraiment des actes de tromperie en se cachant derrière l’identité d’une association de bienfaisance pour soutirer des informations confidentielles sur le client.

Afin de profiter réellement d’un rachat de crédit en tant qu’outil de gestion de dette, certaines précautions doivent être prises lors de la négociation du contrat de prêt. Le bénéficiaire disposera ainsi d’une durée de contraction raisonnable, ni trop longue, ni trop courte. En outre, plus le délai est long, plus la somme totale à rembourser augmente.

Publier un commentaire