Les risques des crédits entre particuliers

Un particulier qui ne désire pas faire appel aux services d’un établissement de crédit ou qui se voit refuser un prêt pour cause de situation financière difficile ou de surendettement, est autorisée à faire appel à sa famille ou à d’autres individus pour emprunter la somme dont il a besoin.

La somme peut être transmis d’un particulier à un autre sous la forme d’espèces, d’un virement bancaire ou d’un chèque.

Les risques des crédits entre particuliers
Pour se prévenir des risques de crédit entre particuliers, et éviter les arnaques, il faut suivre quelques règles de bases. Le taux d’intérêt entre les deux parties doit être fixé l’avance et d’un commun accord, et il n’est pas obligatoire. Deux particuliers peuvent décider d’un prêt à taux zéro.

Un prêt d’un montant supérieur à 760 € est obligatoirement officialisé par un acte notarié et doit être déclaré au Trésor Public afin de le rendre officiel, il existe à cet effet une déclaration de prêt entre particuliers. Mais si le prêt est inférieur à 760 euros et qu’il est soumis à un taux d’intérêt, l’emprunteur doit tout de même effectuer une déclaration au centre des impôts. Le créancier doit déclarer les intérêts perçus dans sa déclaration de revenus.

Il est recommandé de faire constater un prêt entre particuliers par écrit, et si possible devant un notaire, même s’il n’est pas rémunéré d’intérêts. En effet, même si il s’agit d’un prêt avec des membres de la famille, on ne peut pas prévoir des relations futures ou des situations financières de nos proches. Il est donc préférable de ne prendre aucun risque dans le crédit entre particuliers, mêmes au sein d’une même famille.

Si vous choisissiez de ne pas passer devant un notaire, exigez que l’on rédige une reconnaissance de dettes en bonne et due forme, c’est-à-dire rédigée, datée et signée de la main de l’emprunteur.

Les risques des crédits entre particuliers
La somme empruntée doit être inscrit en chiffres et en lettres. Il existe de nombreuses arnaques au crédit entre particuliers sur Internet, et vous devez toujours vous montrer méfiant des offres qui semblent exceptionnelles.

Les arnaques au crédit sur Internet sont nombreuses, et proviennent en général d’escrocs basés en Afrique de l’Ouest, qui profitent de la crédulité de particuliers particulièrement dans la tourmente financière pour leur demander de transférer des fonds pour bloquer la somme à prêter. Une fois la somme envoyée par l’emprunteur, l’escroc disparaît, et l’on ne retrouve que très rarement sa trace.

Pour éviter les arnaques au crédit sur Internet, prenez toutes les dispositions légales nécessaires pour vous protéger.

Publier un commentaire