Le prêt travaux

Le crédit travaux est un crédit spécifiquement mis en place pour répondre aux besoins de travaux des particuliers, dans le cadre de l’acquisition ou de la rénovation de leur bien immobilier, et il entre dans le cadre des crédits à la consommation.

Un prêt travaux est toujours d’un montant inférieur à 21500 euros, et doit s’étaler sur plus de trois mois dans la durée de son remboursement. Si le montant du prêt est supérieur à cette somme, il rejoint alors la catégorie des prêts immobiliers.

Le prêt travaux
Le crédit travaux aide les particuliers à entreprendre l’aménagement ou la rénovation de leur logement. Il peut prendre en compte les opérations d’agrandissement, de rénovation ou d’amélioration, d’embellissement, de mise en conformité, ou d’isolation.

Le particulier peut choisir de faire un prêt uniquement pour l’achat des matériaux et effectuer les travaux lui même, ou faire appel à des professionnels du bâtiment.

Pour contracter un prêt travaux, il est également possible pour les employés de faire appel à leurs employeurs.Le prêt travaux fait partie du prêt employeur et permet de financer différents travaux d’entretien ou d’amélioration. Il entre dans la famille des crédits travaux.

Il concerne les salariés des entreprises non agricoles de plus de 10 personnes sous certaines conditions si les travaux concernent la résidence principale. Il permet de financer jusqu’à 100 % des travaux dans la limite de 8000 € sans condition de ressources et de 9 600 € sous conditions.

Son taux est particulièrement avantageux puisqu’il est de 1,5 % hors assurances, ce qui n’est pas le cas si le contrat de crédits travaux était passé avec un organisme de crédit.

L’article 90 de la Loi de finances 2005 a institué un crédit d’impôt pour les crédits travaux, lorsque les sommes dépensées concernent des équipements en faveur du développement durable, comme les énergies durables ou l’isolation verte.

Le prêt travaux
Le crédit d’impôt concerne aussi bien les propriétaires que les locataires et même les locataires à titre gratuit. Les travaux réalisés ne peuvent toutefois être effectué uniquement dans la résidence principale de l’utilisateur du prêt travaux et doivent servir à des économies d’énergie. Ils doivent impérativement êtres réalisés par un professionnel du bâtiment.

Le crédit d’impôt n’est pas accordé si le propriétaire réalise lui-même les travaux, sans l’aide d’une entreprise du BTP. Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt est plafonné à 8000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

Publier un commentaire